Pourquoi les pandas sont en voie de disparition ?

Publié par Maxime Zeng le

L'espèce des pandas géant provient d'une grande famille d'ours aux caractéristiques similaires. Il n'y a qu'une quarantaine d'années ils habitaient seize régions de l'est et du sud de la Chine, ainsi que dans certains pays voisins comme le Vietnam ou la Birmanie.

Aujourd'hui, ils ne résident ne subsistent qu'à l'extrémité est du plateau tibétain et dans les forêts situées à l'intérieur du mont Qinling (balise).

On ne recense que 1600 pandas, ce chiffre alarmant classe l'espèce en voie de disparition. Mais pourquoi ?


Sommaire :

  1. L'escalade du changement climatique
  2. Impact des activités humaines
  3. Faible taux de reproduction
  4. Une seule alimentation de base

L'escalade du changement climatique

Le passé du panda géant a été tourmenté par de nombreux changements climatiques faisant varier la température du chaud au froid, à l'heure actuelle, c'est le réchauffement climatique qui menace leur survie.

En raison des glaciations du Quaternaire, le climat mondial a changé radicalement, détériorant les conditions de vie. Bien d'autres animaux qui sont nés durant la même ère que les pandas géants, comme les tigres à dents de sabre, ont disparu en raison du changement climatique massif. Même si les pandas géants ont survécu, les catastrophes continuelles qui se sont produites ensuite n'ont cessé de réduire leurs aires habitables et leur nombre d'habitants.

Les ours de Chine ont du mal à subir les fortes de vagues de chaleur. En été, ils se réfugient en hauteur sur les montagnes de l'Himalaya pour trouver un peu d'air frais et supporter le climat, avant de revenir plus bas en hiver.

Panda allongé
Ce panda allongé sur le sol est soumis aux changements climatiques

Impact des activités humaines

Pour envenimer leur situation, les activités humaines qui ont suivi n'ont fait que de mettre de l'huile sur le feu :

  • Chasse aux pandas géants par l'homme

La chasse a diminué la population déjà très limitée du panda géant, de plus elle a augmenté de façon spectaculaire après la découverte de pandas géants à Baoxing, entraînant de nombreux flux de chasseurs étrangers en Chine.

Face à la tentation des profits élevés, des chasseurs ont pris le risque d'enfreindre les lois nationales de conservation et ont menacé directement la survie des pandas géants.

Heureusement, le gouvernement chinois a réagi par la force en faisant appliquer la peine de mort pour tous les chasseurs de panda. Cette mesure ultra radicale à le mérite de décourager les chasseurs tentés par l'appât du gain.

Les autres animaux vivant dans les mêmes régions que le panda géant ne sont pas des menaces pour la survie de l'espèce. En somme, il est le roi des ours sur son territoire chinois. Toutefois, les mouches piquantes peuvent menacer la santé fragile du mammifère. Comme le zèbre, il a une fourrure bicolore qui fait fuir l'insecte.

  • Expansion sans restriction des activités humaines

Avec l'énorme croissance démographique et le développement urbain, les forêts sont coupées à grande échelle, ce qui, à son tour, endommage gravement l'habitat et réduit l'aire de vie du panda géant.

Cette situation, conjuguée à la construction de projets à grande échelle comme des chemins de fer, des autoroutes, des réservoirs et des barrages, a contribué au déclin de la population de panda, ainsi qu'à la ségrégation des familles de panda.

L'aire de répartition des pandas géants a été réduite de 50 000 kilomètres carrés à 10 000 kilomètres carrés.

Les 1600 pandas géants, qui existent actuellement en Chine, sont principalement distribués dans les provinces du Sichuan, du Shanxiet du Gansu, et dans les six chaînes de montagnes de Min ShanQinling QiLiang ShanDaxiang LingXiaoxiang Ling et Lai Shan.

Ces habitats de panda géants sont situés aux frontières de plusieurs provinces, villes et régions habitées, coupés par des routes, des ponts, des rivières et des villages en 20 zones insulaires de différentes tailles.

Les pandas sont obligés de vivre séparément dans différents endroits. Il leur est très difficile de migrer librement, ce qui conduit à un fort taux de consanguinité et donc à une perte de diversité génétique nécessaire à la survie, ce qui entraîne à son tour une détérioration progressive de la qualité de santé des espèces et leurs risques extinction.

En réponse à la grave fragmentation des habitats des pandas géants, les experts ont suggéré d'établir des zones de corridor écologique comme mesure corrective lors de la construction de ponts et de routes dans les régions d'habitat des pandas géants.

Cependant, le panda géant est une espèce qui a tendance à fuir lorsqu'elle est en danger. Ils ont besoin d'un environnement spacieux et la création d'une telle méthode de conservation des corridors écologiques n'est pas suffisante pour leurs besoins.

panda grimpant sur un toit
C'est l'homme et son activité qui sont les principales causes de disparition de l'espèce

Faible taux de reproduction

Les pandas géants adultes ne sont en chaleur qu'une fois par an et il n'y a habituellement qu'un à deux petits par naissance.

Les nouveau-nés ne pèsent qu'environ 100 g et leur développement post-natal est difficile leur système immunitaire est déficient et ils sont très sensibles au bruit, ce qui entraîne un fort taux de mortalité infantile.

Même dans des conditions d'élevage artificiel, le taux de survie n'est que d'environ 37,6%. Dans la nature, le taux de survie des petits panda nouveau-nés est encore plus faible.

Les activités humaines, la ségrégation des populations de panda, les rares rencontres entre mâles et femelles manquant l'occasion de se reproduire, ainsi que les fréquentes maladies et les décès dus à la vieillesse, font que le taux de croissance naturelle de la population des pandas est très lent.

Les experts chinois en conservation ont déclaré que le milieu de vie des pandas géants sauvages a été divisé par 5 à cause un développement urbain rapide, les empêchant ainsi de se déplacer librement vers d'autres régions pour s'accoupler et augmentant le risque de consanguinité à cause du manque de diversité génétique.

Si une telle situation devait perdurer, le panda géant disparaîtrait, l'un des trésors nationaux de la Chine, pourrait s'éteindre définitivement d'ici deux ou trois générations.


Une seule alimentation de base

Les pandas géants ont un régime très simple, ils mangent essentiellement du bambou. Pourtant, leur estomac n'est pas fait pour le digérer, sur le long terme, cela dégrade leur santé, et augmente leurs risques d'extinction.

Cependant, avec l'effondrement de leurs habitats et l'intervention humaine de nos jours, la floraison et le dépérissement des bambous ont aggravé le problème et créé une pénurie de nourriture pour les pandas géants.

Ce mode de vie alimentaire leur demande d'énormes stocks de bambou qu'ils peuvent avoir du mal à trouver, surtout en hiver. En plus de cela, leur mobilité est limitée par leur digestion : ils n'ont pas un estomac adapté à la digestion des végétaux et ils passent plusieurs heures par jour à digérer ou vider leurs excréments. La cellulose présente dans l'écorce de la plante est essentiellement rejetée par leur organisme qui est conçu pour consommer de la viande puisque le panda est un carnivore.

panda degustant son bambou
L'absence de diversité dans l'alimentation du panda géant le pousse à vivre uniquement près des forêts de bambou qui rétrécissent chaque année

Des efforts doivent encore être faits pour le sauver définitivement

Pour conclure, même si la situation du panda géant semble s’améliorer, tout n’est pas encore fait. Certes, il y a eu une prise de conscience chinoise et mondiale de la situation dramatique du panda, mais les zones habitables de l’ours continuent de diminuer et le réchauffement climatique l’oblige à migrer de plus en plus en été.

Aujourd’hui, l’espèce est considérée comme non éteinte, mais cette situation n’est pas stable, si rien est fait, certains chercheurs pensent que le panda sauvage s’éteindra en 2050 si nous ne prenons pas de mesures supplémentaires pour sa défense. Evidemment, ce sont des prédictions pessimistes, mais elles sont à prendre en compte, l'ours noir et blanc bénéficie d'un grand capital sympathie ce qui joue forcément en sa faveur.

Si nous sauvons le panda géant de l’extinction, cela ne veut pas dire que nous avons sauvé toutes les espèces de la planète, le panda montre que la faune terrestre est en danger et que l’activité humaine tue de plus en plus d’animaux.


Pour en savoir plus


Pour découvrir davantage de choses sur le panda vous un PDF sur l'histoire du panda.

Produit lié à cet article

Chaussons Double Panda

Chaussons Double Panda

N'ayez jamais un pied sans l'autre avec les Chaussons Double Panda sur vous Ce gros chausson vous permet d'avoir les deux pieds ensemble, il est au motif d'une tête de panda. Il a des yeux...

Voir le produit

Article suivant →


  • Pour ma part je suis confiant et je pense que le panda va survivre, on voit de plus en plus d’actions pour lutter contre la déforestation de son habitat naturel et aussi pour préserver la survie de l’espèce.

    Les chinois sont attachés au panda géant ils ne le laisseront pas mourir.

    Marianne le
  • Si les pandas disparaissent c’est parce que l’humain ne prend pas soin de la nature dans laquelle il vit, il préfère construire des villes et détruire des forêts malgré les conséquences néfastes de ses actions sur l’environnement.

    A cause de l’activité humain, la menace d’extinction du panda grandit, d’ailleurs les deux tiers de leur forêt ont été décimés par l’agriculture intensive !

    Rémy le
  • Je viens d’apprendre que le panda était plutôt un carnivore qu’un herbivore, pourtant il mange des végétaux comme le bambou ?

    Il ne serait pas un peu bête par moment ?

    Pour le sauver on pourrait lui donner de la viande à manger afin de diversifier son alimentation et lui donner plus de force pour survivre.

    La protection de cette espèce menacée concerne tout le monde et nous devons nous mobiliser pour sauver le panda géant d’une extinction.

    Victor le
  • Est-ce que les pandas vont disparaître ? C’est une vraie question que l’on peut se poser…

    Depuis plus de 40 ans, leur population diminue, malgré les efforts déployés l’ours bicolore n’est pas sorti d’affaire.

    Il faudra encore de la patience et de la persévérance pour sauver définitivement le panda géant d’une probable extinction, en espérant que la chasse cessera et qu’ils se reproduiront en masse.

    Mike le
  • Franchement ça m’attriste de voir un si bel ours qui est voué à disparaître. Est-ce que les pandas vont disparaître de la surface du globe ? J’espère que non, mais ce qui est sûr c’est que si on ne fait rien pour protéger l’environnement il sera chasser par l’homme et s’éteindra…

    Kevin le

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.